Source: Belga/levif.be, le 21 novembre 2012 à 08h28


« Le Rwanda, accusé par Kinshasa et l'ONU de soutenir le Mouvement du 23 Mars (M23) a pris acte de la chute de la ville et demandé aux gouvernement congolais de négocier avec les rebelles. Les Etats-Unis, en revanche, longtemps alliés du Rwanda dans la région des Grands Lacs, ont condamné "la violation de la souveraineté de la RDC" et appelé Kigali à "amener le M23 à se retirer et faire en sorte qu'il ne bénéficie plus de soutien extérieur".

Le chef militaire rebelle, le général Sultani Makenga, est ensuite entré avec une escorte. Cet officier qui avait fait défection des Forces armées de la RDC (FARDC) en mai pour créer le M23 est accusé "d'horreurs à grande échelle (...) contre les civils", par Washington qui l'a placé sur une liste noire de personnes sanctionnées.

De Kinshasa, le président congolais Joseph Kabila a demandé à tous les Congolais de se mobiliser pour "défendre leur souveraineté" contre l'agression dont la RDC se dit victime de la part du Rwanda.
"Ce qui s'est passé aujourd'hui à Goma montre clairement que l'option militaire (...) a échoué et que le dialogue politique" est la seule option, a affirmé la ministre rwandaise des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo.

M. Kabila s'est rendu mardi après-midi à Kampala, pour discuter de la crise avec le président ougandais Yoweri Museveni et les autres Etats de la région des Grands Lacs. L'Ouganda a aussi été mis en cause par l'ONU pour son aide au M23. Le président rwandais Paul Kagamé est également présent à Kampala.

Goma avait déjà été occupée à deux reprises en 1996 et 1998 par des rébellions, appuyées par le Rwanda voisin. En 2008, une précédente rébellion, menée par le général Laurent Nkunda - désormais en résidence surveillée à Kigali -, s'était arrêtée aux portes de la ville après avoir défait l'armée.

Les provinces des Nord et Sud-Kivu sont le théâtre de conflits quasiment ininterrompus depuis la fin du génocide de 1994 au Rwanda, en raison de leurs richesses en ressources minières et agricoles, que se disputent le gouvernement congolais, divers mouvements rebelles et les pays voisins, l'Ouganda, le Rwanda et le Burundi. »

Tag(s) : #Actualités
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog